Skip links

Les bons gestes pour réduire sa consommation d’eau

L’eau est une ressource précieuse. Selon un rapport de l’UNESCO publié en 2021, « au cours des cent ans passés, l’utilisation de l’eau douce dans le monde a été multipliée par six et continue d’augmenter régulièrement de près de 1% par an depuis les années 1980 ». Or face au changement climatique et à la croissance démographique mondiale, l’or bleu est une ressource qui se raréfie. Voici une série de bons gestes à adopter pour préserver cette ressource naturelle toujours plus précieuse.

Veiller aux fuites

Selon la société portugaise des eaux (EPAL), un robinet ou une chasse d’eau défectueux peut entraîner un gaspillage d’eau allant de 2 à 100 m3 par mois. Pour vérifier qu’aucun de vos appareils sanitaires ne fait l’objet d’une fuite, relevez votre compteur d’eau avant de vous coucher et vérifiez le lendemain que le chiffre n’a pas bougé. Veillez également à régulièrement comparer vos factures d’eau pour identifier une potentielle fuite invisible, provenant des canalisations.

Adopter une consommation raisonnée

Dans le cadre d’une utilisation domestique, l’usage le plus important de l’eau est associé à l’hygiène (bain et douche – environ 39 %), selon un rapport d’EPAL et l’Agence portugaise pour l’Énergie (ADENE). Il est donc essentiel d’adopter un comportement raisonné, qui passe par le fait de privilégier les douches aux bains et de couper l’eau lorsqu’on se brosse les dents ou se savonne. 

Investir dans des équipements et appareils innovants

On trouve dans le commerce de nombreuses innovations permettant de réduire sa facture d’eau et limiter le gaspillage. À commencer par un pommeau de douche écologique, permettant de contrôler le débit d’eau (arrêter l’eau pour ne pas avoir à remettre la bonne température). Certains disposent même de billes filtrantes pour améliorer la qualité de l’eau. Pour les toilettes, il est recommandé d’adopter la chasse d’eau à deux boutons ou placer une sac économiseur d’eau dans le réservoir. Quant aux robinets, il est possible d’installer un mousseur, ou aérateur d’eau, qui diminuera le débit d’eau sans négliger le confort. 

Récupérer l’eau de pluie

De plus en plus de propriétaires investissent dans un récupérateur d’eau pour utiliser l’eau de pluie afin d’arroser le jardin ou alimenter les toilettes. Si récupérer l’eau de pluie présente des avantages financiers et écologiques, c’est aussi un bon moyen de préserver ses canalisations. En effet, l’eau de pluie est plus douce que l’eau de source. Toutefois cette pratique est particulièrement encadrée : Par exemple au Portugal, l’eau du réseau et l’eau de pluie ne peuvent pas être mélangées. Il faudra donc se renseigner sur les réglementations en vigueur avant de se lancer.

Jardiner sans exagérer

La consommation d’eau induite par l’entretien d’un jardin peut être considérable. Ainsi, il est recommandé d’arroser le soir ou tôt le matin pour éviter l’évaporation et ne pas arroser inutilement, idéalement avec de l’eau de pluie. Autre recommandation, passer à un système d’arrosage goutte-à-goutte programmable, pour contrôler la consommation d’eau et l’adapter au plus juste.

Smart Fact : L'eau au Portugal

Dans un article divulgué en 2019, le journal Expresso avançait qu’en moyenne, la consommation d’eau journalière par habitant au Portugal s’élevait à 187 Litres. Ce chiffre place le Portugal en 2ème position, à égalité avec la Grèce, des pays d’Europe consommant le plus d’eau par jour par habitant, juste derrière la Norvège. Or la Norvège possède la deuxième plus grande disponibilité d’eau douce en Europe, tandis que le Portugal se classe 9ème… il y a urgence à adopter les bons gestes !

Vous souhaitez en savoir plus sur la construction écologique au Portugal ? Téléchargez gratuitement notre livre blanc !

Photo: Imani on Unsplash

Leave a comment